Recherche

Calendrier ateliers et réunions d'information

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

 

La Caisse Primaire accompagne les personnes en ALD (Affection de Longue Durée) et leur apporte l'information nécessaire pour mieux gérer leur dossier et leur santé.

Qu'est-ce que le parcours ALD ?

L'Assurance Maladie simplifie les procédures de mise en ALD (déclaration simplifiée, protocole de soins électronique, délai de réponse plus rapide, proposition de renouvellement à l'initiative du contrôle médical, ...)

L'offre de service a également pour objectif de favoriser la compréhension de la situation administrative et de fournir des informations spécifiques sur des sujets pratiques, informations adressées à l’assuré ou mises à disposition dans le compte ameli.

 

 

Quelle est l'information délivrée lors de l'entrée en ALD ?

L'assuré reçoit une notification par courrier accompagnée de 5 fiches thématiques sur les sujets suivants :

  • l’utilisation pratique du protocole de soins,
  • la prise en charge des dépenses de santé liées ou non à l’ALD,
  • l’ordonnance bizone,
  • la prise en charge des frais de transport liés à l’ALD,
  • les services proposés aux assurés par l’Assurance Maladie (ameli, sophia, retour à domicile, service social, etc.).

Une information générale sur la prise en charge des soins et des examens de suivi post ALD est délivrée afin d’éviter les éventuelles incompréhensions pouvant intervenir lors des remboursements de ces soins/examens.

 

Quel est le suivi proposé tout au long de l'ALD ?

Les Services de la CPAM et du Service Social de l'Assurance Maladie sensibilisent les assurés entrant en ALD et ne disposant pas d'organisme complémentaire pour détecter d'éventuels bénéficiaires à la CMUC ou à l'ACS.

 

Quelle est l'information délivrée lors de l'entrée en ALD ?

Le moment de la sortie de l’ALD est un moment générateur de nombreuses questions de la part des assurés, notamment sur la prise en charge de leur frais de santé. Les Services de la CPAM et du Service Social de l'Assurance Maladie sensibilisent les assurés sortant du dispositif ALD sur la nécessité de posséder un organisme complémentaire tout en promouvant les offres CMUC/ACS auprès des bénéficiaires potentiels.

 

Découvrez nos fiches d'information

Le protocole de soins, mon formulaire de prise en charge

Je m'informe sur les dépenses de santé liées à mon affection de longue durée (ALD)

L'ordonnance bizone

La prise en charge des frais de transports liés à min affection de longue durée

Les services proposés par l'Assurance Maladie


 

 

 

 

 

 

 

 

 

La CPAM met en place un Parcours Santé Jeune en partenariat avec les CFA (Centres de Formation d'Apprentis) et les Missions locales qui vise à offrir un accompagnement global aux jeunes, de l’ouverture des droits à l’accès aux soins.

 

Quels sont les enjeux de ce dispositif ?

  • Garantir une couverture maladie complète
  • Proposer un bilan de santé adapté au jeune et/ou par sa participation à des ateliers prévention adaptés portant sur des thématiques spécifiques.
  • Accompagner le jeune dans une démarche d’insertion par la santé

 

Comment se déroule l'inscription à cette offre de service ?

Le partenaire présente au jeune le contenu de l'offre de service, et inscrit ce dernier auprès des Services de l'Assurance Maladie avec son accord (et celui de ses parents si celui-ci est mineur).

 

Quel est le contenu de l'offre de service ?

Volet 1 : L’accompagnement du jeune dans ses démarches pour obtenir la PUMA (Protection Universelle Maladie)

L’étude complète des droits est réalisée à distance ou dans le cadre d’un rendez-vous personnalisé entre le jeune et le conseiller d'Assurance Maladie pour obtenir (ou mettre à jour) son dossier de Sécurité Sociale.

Le suivi administratif consiste à vérifier :

  • l'actualisation des droits conformément à la situation professionnelle et familiale,
  • l'existence d’une carte Vitale ou mise à jour de celle-ci,
  • la présence d’un organisme complémentaire et la délivrance des aides éventuelles (CMUC/ACS),
  • l'existence d’un médecin traitant,
  • l'ouverture du compte ameli

 

Volet 2 : La réinscription dans un parcours de santé

  • promotion des offres en santé (substituts nicotiniques , accès confidentiel et gratuit à la contraception pour les mineures, vaccination, santé dentaire…)
  • réalisation d’un bilan de santé pour faire un point sur sa santé et bénéficier d’actions de dépistages.

 

Volet 3 : L’accompagnement social

Le jeune pourra être orienté si nécessaire vers le service social qui procèdera à une évaluation globale des difficultés sociales rencontrées dans le cadre d’un entretien individuel.

 

Quelles sont les démarches à réaliser par le jeune pour obtenir la PUMA et les justificatifs à fournir ?

 1 - Je télécharge et imprime le courrier pré-rempli "Ma demande d'affiliation Parcours Santé Jeunes" crée par la CPAM pour faciliter mes démarches.

Je le complète (Nom, Prénom, Numéro de Sécurité Sociale), le date et le signe.

Télécharger le courrier pré-rempli "Ma demande d'affiliation Parcours Santé Jeunes"

Ce courrier permet au futur assuré de se poser les bonnes questions pour formaliser son demande d’ouverture de droits à l’Assurance Maladie et permet de n’oublier aucun document ou information nécessaire au bon traitement de son dossier par la Caisse Primaire.

 

 2 - Je joins la photocopie des pièces demandées pour avoir droit à la PUMA (en fonction de ma situation) :

  • pièce d'identité
  • justificatif d'activité
  • à défaut d'une activité professionnelle, je fournis les justificatifs de condition de résidence minimale de 3 mois sur le territoire français

 

 3 -Je fournis les informations ou documents permettant de finaliser la création (ou la mise à jour) de mon dossier de Sécurité Sociale :

  • information concernant ma carte Vitale
  • déclaration de choix de médecin traitant pour moi-même et mes ayants droits (si tel est mon cas)

 4 -Je télécharge les imprimés nécessaires en fonction de ma situation :

 En fonction de ma situation, je télécharge les formulaires ci-dessous. Je les imprime, les complète et les joins au dossier que j'envoie par courrier à la CPAM.

Ma situation

Le formulaire à télécharger, à compléter et à joindre à mon dossier

Il s’agit de ma 1ère demande d’immatriculation en tant qu’assuré social,

 

Je complète le formulaire « Demande d’ouverture des droits à l’Assurance Maladie » *

J’ai des enfants mineurs à ma charge

Je complète le formulaire « Demande de rattachement des enfants mineurs à l'un ou

aux deux parents assurés - assurances maladie et maternité » *

Je déclare à la CPAM mon médecin traitant pour moi-même et mes enfants  

je complète le formulaire « déclaration de choix de médecin traitant »*

*Tous nos formulaires sont téléchargeables sur le site www.ameli.fr.

 

Bon à savoir : je peux demander un rendez-vous avec un Conseiller d'Assurance Maladie pour demander une aide dans la constitution de mon dossier.

 

Découvrez le diaporama diffusé lors de nos réunions d'information collectives "Parcours Santé Jeunes"

Diaporama Parcours Santé Jeunes

 

Pour toutes informations complémentaires concernant la Protection Universelle Maladie, vous pouvez consulter le site www.ameli.fr.

 

 Crédit photo : phovoir images

 

 

 

Le parcours attentionné seniors : un parcours attentionné pour la santé et l’autonomie des seniors

Le parcours Seniors est une offre d’accompagnement conjointe de l’Assurance Maladie et de l’Assurance Retraite qui est structuré en trois temps :

  • Avant la retraite -> Informer pour préparer la retraite
  • Au moment du passage à la retraite -> Éviter les situations de rupture
  • Pendant la retraite -> Accompagner le bien vieillir

 

 

Que propose le parcours attentionné seniors?

Le parcours attentionné seniors propose des actions locales spécifiques destinées aux personnes âgées de 55 ans et plus.

 

  • Des réunions d'information collectives

Les Services de l'Assurance Maladie, de l'Agence retraite et du Service Social de la CARSAT organisent des réunions d'information collectives qui abordent les thèmes suivants :

  • les droits retraite et les démarches à effectuer pour les faire valoir,
  • l’Aide à la Complémentaire Santé de l’Assurance Maladie et comment obtenir le chèque santé de l’Assurance Maladie,
  • les actions de prévention santé (bilan de santé, dépistage, ...)

 

Des invitations sont adressées aux assurés potentiellement concernés par cette offre de service pour les convier à participer à nos réunions d'information communes.

Ces ateliers sont le moyen d'obtenir une réponse globale d’accompagnement en faveur de l’accès aux droits et aux soins dans une dimension de prévention et de promotion des services en santé adaptés aux personnes âgées de 55 ans et plus.

 

  • Un bilan de santé adapté

Notre Centre d'examen de santé propose un bilan de santé adapté et centré sur des thématiques adaptées à ce public.

 

  • Un accompagnement personnalisé

Chaque personne âgée de 55 ans et plus peut demander un rendez-vous à :

  • la CPAM pour obtenir des informations sur la Couverte Maladie Universelle Complémentaire (CMUC), l'Aide au paiement de la Complémentaire Santé (ACS) ou découvrir les offres de services susceptibles de l'intéresser
  • le Centre d'Examen de Santé  pour participer au bilan de santé adapté aux seniors
  • le Service Social de la CARSAT pour bénéficier d'un accompagnement dans les difficultés rencontrées
  • l'Agence retraite CARSAT pour préparer dans les meilleures conditions le passage à la retraite

 

 

 Crédit photo : phovoir image

 

 

Le projet PLANIR (Plan Local d'Accompagnement du Non recours, des Incompréhensions et des Ruptures), vise à répondre aux situations de :

  • Non recours  une part des bénéficiaires potentiels ne bénéficie pas des droits, services, soins et offres de prévention auxquels elle pourrait prétendre;
  • les informations diffusées par l’Assurance Maladie ne sont pas comprises  par une partie de la population;
  • Ruptures (de droits ou de soins) : des procédures, des pratiques professionnelles, des décisions administratives ou médicales défavorables aggravent des situations déjà fragilisées.

 

La CPAM propose un service attentionné : l'accompagnement des personnes vulnérables.

 

 

 

A qui s'adresse ce service attentionné ?

Ce service attentionné s'adresse aux assurés nécessitant un accompagnement personnalisé car se trouvant en :

  • en difficultés d'accès aux droits
  • ou en situation de renoncement aux soins

 

Qui peut détecter un assuré en difficulté ?

Les services de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, du Centre d'Examen de Santé, du Service Médical, et du Service Social ont été sensibilisés dans la détection des assurés en situation de vulnérabilité.

A ce titre, chacun de nos agents peut signaler un assuré dont ils ont connaissance dans le cadre de leur activité auprès de l'équipe des Conseillers PLANIR.

 

En tant que partenaires, nous souhaitons vous associer dans cette démarche puisque dans le cadre de votre activité vous êtes amenés à rencontrer des personnes fragiles.

 

Comment pouvez-vous signaler une personne nécessitant un accompagnement personnalisé ?

Vous pouvez nous signaler  une personne en difficulté en utilisant le formulaire de signalement en ligne sur le site partenaire.Le formulaire de signalement en ligne

Que propose ce service attentionné ?

Unproposera à l'assuré :

  • un bilan complet des droits de l'assuré
  • un accompagnement dans les difficultés rencontrées
  • la promotion d'offres de services adaptées à ses besoins

 

 

 

 

La perte d’un proche apparaît comme un moment de vie important pour nos assurés, en raison de la complexité et du nombre des démarches à effectuer mais aussi à cause de la difficulté psychologique liée à l’événement.

L’Assurance Maladie a choisi de développer une offre de service dédiée « perte d’un proche » visant à accompagner les proches et  les informer des différentes prestations auxquelles ils peuvent prétendre :


Les prestations dues

Les prestations dues jusqu'au jour du décès (remboursement des soins, indemnités journalières, rente AT-MP...) et qui n'ont pas été versées à la personne décédée de son vivant, peuvent être versées aux héritiers ou au notaire qui s'occupe de la succession du défunt.

 

 
La protection sociale des ayants-droits
Parce que le décès d'un proche est déjà une épreuve difficile, l'Assurance Maladie a réduit au plus simple les formalités.

La couverture sociale d’un ayant droit de l'assuré décédé est maintenue durant 1 an, voire pour une durée illimitée dans certains cas. Avant cette échéance, il doit contacter les service de la CPAM pour connaitre les démarches à réaliser.

 

Le capital décès
Si le défunt bénéficiait d'une rente Accident du Travail ou Maladie Professionnelle (AT-MP) ou si le décès est lié à un AT-MP reconnu, l'Assurance Maladie propose le versement d'une rente d'ayant droit.

Pour être bénéficiaire de cette rente, il faut être ayant droit du défunt :

  • pour le conjoint, le partenaire de PACS, le concubin ou l'ascendant à charge, la rente est viagère.
  • pour l'enfant, la rente est versée jusqu'à ses 20 ans. 

Vous pouvez consulter le site www.ameli.fr pour avoir plus d'informations sur le capital décès.

Formulaire de demande de capital décès

Cas particulier : le défunt percevait une rente d'incapacité permanente AT-MP
Lorsque le décès de l'assuré est imputable à un accident du travail (AT) ou à une maladie professionnelle (MP), des prestations spécifiques peuvent être accordées à ses proches, notamment le remboursement des frais funéraires et, s'il y a lieu, des frais de transport du corps jusqu'au lieu de sépulture, ainsi que le versement d'une rente aux ayants droit éventuels.


À noter que ces prestations sont indépendantes du capital décès. Elles sont versées en plus.
 

Comment bénéficier du service attentionné perte d'un proche ?

Vous souhaitez être accompagné dans vos démarches suite à la perte d'un proche ou rencontrer une assistante sociale, nous vous invitons à contacter nos services.

Le site Internet www.mon.service-public.fr permet de déclarer en ligne le décès d’un proche survenu en France. L’information est transmise directement aux organismes partenaires de la démarche. (CPAM, CAF, CARSAT, …)

 

 

 

Service Informatique 02/2019